Un repreneur français va sauver 400 emplois chez British Steel

0

Des centaines d’emplois de British Steel ont été sauvés après qu’une société française ait repris une filiale du groupe britannique en difficulté.

TSP Projects a été vendu par la société de transport et d’ingénierie française Systra, ce qui permettra de sauver environ 400 emplois.

Basé à York, TSP fournit des services de conseil, de conception, d’ingénierie et de gestion de projet sur site.

Craig Scott, le patron de TSP, a déclaré : “La prise de possession par Systra apportera tous les avantages d’une entreprise d’ingénierie mondiale, y compris l’accès à une expertise technique de haut calibre pour compléter et améliorer les projets TSP.”

Pascal Mercier, directeur général de Systra, a ajouté : “Cette acquisition est un changement important pour nos activités au Royaume-Uni et en Irlande, nous plaçant ainsi parmi les principales sociétés d’ingénierie de conseil au Royaume-Uni. C’est un bon compromis entre deux entreprises partageant les mêmes idées et partageant un même engagement en matière d’excellence, de sécurité et d’innovation.”

L’annonce a été faite la semaine dernière par l’organe de gestion officiel qui régit British Steel depuis son effondrement en mai.

Il a ajouté que l’accord n’affecterait pas les projets séparés de vente du reste de British Steel.

British Steel est entré en liquidation après que Greybull Capital, qui avait racheté la société en faillite pour 1 livre sterling symbolique en 2016, n’ait pas réussi à obtenir de financement pour poursuivre ses activités.

Partager.

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Planete Business