Air Liquide acquiert une participation de 40 % dans une société française de production d’énergie renouvelable

0

Air Liquide a pris une participation de 40% dans la société française H2V Normandy, filiale de H2V Product, qui vise à construire un complexe d’électrolyseurs à grande échelle pouvant atteindre 200 MW pour la production d’hydrogène renouvelable et à faible teneur en carbone en France.

Cet investissement démontre l’engagement à long terme d’Air Liquide dans le domaine de l’énergie hydrogène et son ambition d’être un acteur majeur dans la fourniture d’hydrogène renouvelable et à faible teneur en carbone, le projet permettant à Air Liquide d’éviter l’émission de 250 000 tonnes de CO2 par an.

Situé dans la zone industrielle de Port-Jérôme en Normandie, en France, le projet d’électrolyseur à grande échelle de H2V Normandy vise à fournir de l’hydrogène renouvelable et à faible teneur en carbone pour des applications industrielles, ainsi que pour les futures applications de mobilité lourde.

Le projet s’inscrit dans un programme de développement des énergies nouvelles pour les activités industrielles de décarbonation (raffinage et chimie) sur l’axe de la vallée de la Seine en Normandie.

Air Liquide a déjà déployé une solution de captage du CO2 appelée Cryocap sur son site de production d’hydrogène de Port-Jérôme.

François Jackow, directeur général adjoint et membre du comité exécutif du groupe Air Liquide a déclaré : “Alors que la France s’est résolument engagée dans la transition énergétique avec un plan hydrogène ambitieux, Air Liquide investit localement pour développer l’activité.

“Avec ce projet stratégique visant à produire de l’hydrogène par électrolyse, le groupe renforce sa présence dans le bassin industriel normand.

“Cet investissement s’inscrit dans l’engagement d’Air Liquide de fournir de l’hydrogène à partir de sources renouvelables ou à faible teneur en carbone pour la mobilité et de soutenir la décarbonation de la filière et ainsi favoriser l’émergence de l’hydrogène comme élément clé de la transition énergétique”.

Partager.

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Planete Business