La croissance trébuche malgré la politique pro-affaires d’Emmanuel Macron

0

La croissance économique française s’est fortement ralentie au premier trimestre de l’année, selon les estimations du gouvernement publiées ce vendredi 27 avril, mais les économistes pensent que ce coup de mou ne sera que temporaire, car le président Emmanuel Macron défend un programme favorable aux entreprises.

L’INSEE a estimé la croissance entre janvier et mars à 0,3% par rapport à la même période l’année dernière, soit en forte baisse (de 0,7%) au dernier trimestre 2018.

L’agence pointe du doigt une baisse de la consommation des ménages après cinq trimestres consécutifs de croissance à 0,5% ou plus.

Les dépenses des ménages n’ont progressé que de 0,2% au cours des trois premiers mois de l’année malgré une hausse de la consommation d’énergie due à la vague de froid venue de l’Est qui a balayé l’Europe.

La croissance de l’investissement des entreprises est également passée de 1,6% à 0,5%, malgré la campagne de l’ancien banquier Emmanuel Macron visant à rendre la France plus attractive pour les investisseurs.

Elu en mai, Emmanuel Macron s’est engagé à dynamiser l’économie, réduire les impôts des entreprises et des investisseurs fortunés ainsi qu’à ébranler le célèbre Code du travail français.

Les économistes français avaient largement prédit une baisse au premier trimestre et estiment qu’il n’y aura pas d’impact sur la croissance globale pour l’année, prévue par le gouvernement à 2%.

Pas de retournement en vue

« Le ralentissement de la croissance n’est pas le signe d’un retournement de conjoncture ni de la fin d’un cycle, les conditions sous-jacentes restent bonnes », a ainsi déclaré Mathieu Plane de l’Observatoire économique de l’OFCE à l’université Sciences Po.

« Des mesures ayant un impact négatif, comme une hausse des cotisations de sécurité sociale, sont entrées en vigueur en début d’année, alors que celles qui sont bonnes pour le pouvoir d’achat comme la réduction de l’impôt des résidents arriveront fin 2018. »

L’OFCE prévoit une forte hausse de la croissance vers fin 2018, après l’entrée en vigueur d’une série de réductions d’impôts.

Partager.

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Planete Business
Assign a menu in the Left Menu options.
Assign a menu in the Right Menu options.