Commerce des données personnelles : un tribunal français ordonne à Twitter de modifier ses mentions légales

0

Un tribunal de Paris a ordonné à Twitter de modifier ses demandes d’autorisations légales après que l’UFC-Que choisir ? ait accusé le réseau social d’avoir des clauses “abusives” dans ses termes et conditions.

L’UFC-Que choisir ? a revendiqué la victoire dans son affaire contre la plate-forme de médias sociaux américaine, affirmant que “la condamnation a une portée gigantesque pour la protection des données personnelles des utilisateurs”.

L’association de consommateurs avait appelé la haute cour “à reconnaître le caractère abusif ou illégal” de 256 clauses contenues dans les termes et conditions de Twitter qui, selon elle, violaient la vie privée des utilisateurs.

L’UFC-Que choisir ? a déclaré que la décision du tribunal garantit aux utilisateurs de Twitter que leurs photos et tweets ne peuvent plus être “exploités commercialement” s’ils n’ont pas donné leur consentement.

“En cochant une petite case pour accepter les conditions d’utilisation, le consommateur n’a pas accepté expressément que ses données puissent être exploitées”, a déclaré le groupe.

Twitter a également été condamné à une amende de 30 000 euros, un montant “insignifiant pour le réseau social qui a généré en 2017 un chiffre d’affaires global de 2,1 milliards de dollars”.

Partager.

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Planete Business
Assign a menu in the Left Menu options.
Assign a menu in the Right Menu options.