Les députés français valident un budget pour des expérimentations sur le cannabis thérapeutique

0

Les législateurs français, la France étant encore l’un des rares pays européens à interdire l’usage de cannabis à des fins médicales, ont approuvé la semaine dernière un budget pour deux ans d’expériences qui pourraient plaider en faveur d’un changement de la loi.

L’Assemblée nationale a voté pour que les tests, déjà approuvés par le régulateur français des médicaments, l’ANSM, soient prélevés sur le budget de la sécurité sociale pour 2020.

“J’espère sincèrement que les expériences pourront commencer au cours du premier trimestre de 2020”, a déclaré Christelle Dubos, jeune ministre déléguée à la Santé. Olivier Veran, un député LREM qui a proposé l’inclusion du budget, a déclaré que les expériences pourraient cibler quelque 3 000 personnes malades en France.

Ils chercheront à déterminer si les dérivés du cannabis peuvent soulager les symptômes de certaines maladies et si oui, à quelles doses, a-t-il déclaré. Dix-sept autres membres de l’Union européenne ont déjà autorisé les thérapies à base de cannabis, a-t-il ajouté.

Les tests seront effectués dans plusieurs hôpitaux, auprès de personnes atteintes de maladies graves telles que l’épilepsie, la douleur chronique, le cancer ou des contractions musculaires involontaires associées à la sclérose en plaques. En juillet, l’ANSM a donné son feu vert pour les expérimentations.

Aux fins de la recherche, le cannabis peut être ingéré sous forme de capsules d’huile, d’infusions ou de gouttes. La France, qui compte l’une des plus fortes proportions de consommateurs de drogues à des fins récréatives en Europe, a assoupli les sanctions en matière de consommation de marijuana, le rendant punissable uniquement par une amende immédiate de 200 euros.

En juin, un groupe d’économistes français a recommandé la légalisation complète du médicament, affirmant que cela ajouterait des milliards d’euros dans les caisses de l’État. Mais le gouvernement a toujours exclu de modifier la loi pour permettre aux gens de consommer du cannabis légalement.

Partager.

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Planete Business