Cauchemar économique en France : chute de fréquentation dans les hôtels parisiens

0

La France est confrontée à une crise économique alors que les hôtels de Paris voient les touristes s’exiler. Le secrétaire d’État au tourisme affirme que les touristes ne reviendront pas avant 2022.

Le mois dernier, près de 40 % des hôtels indépendants de la capitale française étaient fermés et près de 70 % pourraient ne pas ouvrir en août en raison du manque de réservations. Les professionnels du secteur s’attendent à une perte de près de 30 millions de touristes cet été.

Frank Delvau, président exécutif de l’UMIH Paris Ile-de-France a déclaré : “Je lance un appel, venez visiter Paris, c’est le moment.

“La Tour Eiffel est facilement accessible, le musée du Louvre aussi.

“Vous pouvez aller au château de Versailles facilement, il y a beaucoup de place dans les restaurants, c’est le moment de venir”.

Le plaidoyer de M. Delvau intervient après que le secrétaire d’État au tourisme Jean-Baptiste Lemoyne a prédit que les touristes venant d’Asie ne seront pas vus en France avant au moins 2022.

Il a déclaré : “Quelques Américains reviennent depuis juin, mais il faudra attendre 2022 pour revoir des touristes asiatiques.

“Et Paris souffre toujours du manque de tourisme d’affaires”.

Cependant, M. Lemoyne a déclaré que la France espérait recevoir 50 millions de visiteurs d’Europe et que l’été était “plein d’espoir”.

Il poursuit : “La clientèle européenne locale est là : Allemands, Néerlandais, Belges.

” En revanche, les Britanniques, comme l’été dernier, viennent moins, car leur gouvernement a mis en place une quarantaine stricte à leur retour.

” En 2020, 94 % des Français partis en vacances avaient choisi la France.

” Cette année, ils sont déjà 80 %.

” Et avec l’arrivée de la quatrième vague mondiale, beaucoup choisissent enfin de redécouvrir nos territoires.

“Ils seront probablement autour de 85 %.”

Dans toute l’Union européenne, le “certificat COVID numérique de l’UE” est entré en vigueur le 1er juillet de cette année.

Le certificat est légalement prévu jusqu’au 30 juin 2022, mais M. Lemoyne a déclaré que le laissez-passer ne signifierait pas nécessairement une levée générale des restrictions sanitaires.

Il a déclaré : “Le laissez-passer sanitaire est le premier outil de lutte contre l’épidémie.

Partager.

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Planete Business