Des compagnies aériennes déposent plainte devant la Commission européenne au sujet des grèves françaises

0

Le propriétaire de British Airways, IAG, mais aussi easyJet, Ryanair et Wizz Air ont déposé ce mardi 24 juillet une plainte auprès de Bruxelles au sujet de ce qu’ils considèrent comme l’incapacité de la France à contenir l’effet des grèves des contrôleurs aériens.

Les grèves françaises à l’origine d’un désordre en Europe

Les compagnies aériennes contrôlées par la France, notamment dans le sud du pays, ont connu des conséquences désastreuses à propos des horaires, ce qui empêche les passagers de jouir de leur droit à la libre circulation, ont déclaré les compagnies aériennes dans un communiqué commun.

IAG et Ryanair ont averti en juin qu’ils porteraient plainte. Ils ont désormais été rejoints par le transporteur hongrois Wizz Air et son homologue britannique easyJet.

“Le droit de grève doit être mis en balance avec la liberté de mouvement”, a déclaré le directeur général de l’IAG, Willie Walsh.

Le ministère français des transports est entré dans le débat ce mardi 24 juillet en soulignant qu’en France “le droit de grève est un droit constitutionnel qui ne devrait pas être remis en cause”, tout en notant qu’il était strictement limité en termes d’aviation “pour assurer un service minimum. ”

Un communiqué du Sénat français en juin a indiqué que le contrôle du trafic aérien du pays était responsable d’un tiers des retards dans l’aviation en Europe, selon le journal Le Parisien.

Entre 2004 et 2016, les contrôleurs aériens français ont été en grève pendant 254 jours, devançant largement leur plus proche rival, la Grèce, où il y avait eu 46 jours d’arrêt et l’Italie avec 37 jours.

Partager.

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Planete Business
Assign a menu in the Left Menu options.
Assign a menu in the Right Menu options.