Les entreprises françaises cherchent des opportunités d’investissement au Viêtnam

0

La Chambre de commerce et d’industrie française au Viêtnam (CCIFV) a organisé le 4 novembre à HCMC, le Forum des affaires franco-vietnamien des entreprises, réunissant plus de 300 entreprises vietnamiennes et françaises.

Un pays en plein boom

Le forum, organisé dans le cadre de la visite du Premier ministre français Édouard Philippe au Viêtnam, offre aux entreprises des deux côtés des chances de se familiariser avec les opportunités d’investissement au Viêtnam et en France.

Henri Charles Claude, président du CCIFV, a déclaré que les efforts du Viêtnam en matière de réforme administrative et d’amélioration de l’environnement des investissements avaient créé un mécanisme transparent et attrayant pour les investisseurs étrangers.

Selon le ministère de la Planification et de l’Investissement, il y avait 2 458 projets d’IED autorisés en octobre de cette année et dont le capital social s’élevait à 15,028 milliards de dollars américains.

Actuellement, 72 pays et territoires ont des projets récemment licenciés au Viêtnam. Le Japon est le principal investisseur avec un capital total de plus de 5,89 milliards de dollars, représentant 39,2% des fonds enregistrés. Viennent ensuite la Corée du Sud, Singapour, la Thaïlande et la Chine.

Les entreprises françaises sont présentes au Viêtnam depuis plus de 20 ans, mais leur présence n’est pas claire.

Les délégués au forum ont déclaré qu’il existait trois domaines potentiels dont les entreprises françaises ont besoin pour calculer les investissements, à savoir les infrastructures, les technologies de l’information et le marché de la consommation.

Dans le domaine des infrastructures, le Viêtnam compte des milliers de zones franches d’exportation, de parcs industriels et de zones urbaines, mais peu d’entreprises ont investi dans des installations de collecte et de traitement des déchets.

En outre, le Viêtnam est l’un des dix pays les plus touchés par le changement climatique. Par conséquent, des projets d’infrastructure sur les énergies renouvelables et anti-inondations seront nécessaires dans les années à venir.

Le gouvernement vietnamien se dirige vers l’économie numérique. Des projets de villes intelligentes ont été mis en œuvre à HCMV, Binh Duong et Da Nang. De plus, les entreprises vietnamiennes ont appliqué des modèles de production numériques.

Partager.

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Planete Business
Assign a menu in the Left Menu options.
Assign a menu in the Right Menu options.